L'accueil de l'Hôpital de Saint Sever

Le centre Hospitalier de Saint-Sever

L’histoire de l’Hôpital

Situé au cœur de la cité, l’Hôpital de Saint-Sever a connu de nombreuses évolutions au fil des siècles. Du Moyen Âge jusqu’à la Renaissance, l’hôpital est administré par les Révèrents Pères Bénédictins et sert d’asile aux pèlerins de Saint Jacques de Compostelle.

Il est  ensuite confié, le 3 mai 1632, par acte capitulaire, aux jurats de la ville. Il devient un hôpital militaire durant la guerre d’Espagne (1809 à 1812), époque à laquelle il prit le nom d’Hospice.

En 1823, l’Hospice est, par la suite, pris en charge par les Sœurs de l’Immaculée Conception. L’établissement prend alors de l’importance, notamment grâce aux différents legs (dont celui du Général Lamarque), ce qui lui permettra de se moderniser tout au long des siècles. C’est à cette période que l’Hospice se transforme véritablement en Hôpital : aménagement d’une salle d’opérations (1935), création d’un service de pneumothorax (1939), achat d’un appareil à rayon ultra violet (1944), arrivée de la pénicilline et d’un réfrigérateur acheté pour sa conservation, achat d’un incubateur pour la maternité (1961)…

Enfin, c’est après une restructuration (entre 1978 et 1980 : fermeture des services de maternité et de chirurgie) qu’il s’impose en tant que Centre Hospitalier référent en gériatrie.

Conscient d’être confronté à de nouveaux enjeux, en 2015, le Centre Hospitalier de Saint-Sever amorce une nouvelle métamorphose en se lançant dans un vaste projet de restructuration et d’extension. Les travaux se sont déroulés pendant les 5 années suivantes et ont permis la création de la Maison de Santé Pluridisciplinaire, inaugurée en 2017 et la restructuration complète de l’hôpital, de deux ailes d’extension neuves et la restructuration, en quatre phases, des locaux existants.

Parc du centre hospitalier de Saint Sever

Le Centre hospitalier de Saint-Sever :
acteur de son territoire

C’est un collectif de plus de 180 agents qui accueille chaque année près de 1000 patients par an.

Le CH de Saint Sever contribue également à la formation des étudiants infirmiers, aides-soignants. Notre établissement accueillera très prochainement, en partenariat avec les médecins généralistes de la Maison de Santé Pluridisciplinaire de Saint Sever, des internes en médecine.

Noter établissement est reconnu comme une référence dans le domaine de la gériatrie et de la psychogériatrie.

En proximité, le CH de Saint Sever participe à de nombreux projets permettant d’améliorer la liaison entre les professionnels hospitaliers et les professionnels de ville.

En tant que membre du Groupement Hospitalier de territoire des Landes, le CH de Saint-Sever construit, avec les CH de Dax et de Mont de Marsan, un réseau permettant de soutenir les filières de soins et de recours, de favoriser la recherche et l’innovation, de déployer les efforts de formation et de répondre collectivement au défi de la démographie médicale.

Le CH de Saint-Sever travaille également activement, et ce depuis de nombreuses années avec les Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de son territoire.

Ce partenariat a été formalisé par la création du Groupement de Coopération Sociale et Médico-Sociale Armagnac – Chalosse – Tursan – Terres Est 40 (Gcsms Actte 40).

Ce dernier, administré par le CH de Saint-Sever est le porteur :

  • D’une équipe spécialisée Alzheimer (ESA)
  • D’un accueil de jour (fixe et itinérant)
  • Du dispositif Infirmier de Nuit en EHPAD
  • Du projet télémédecine en Ehpad

L’organigramme

Organigramme du centre hospitalier de Saint Sever, Delphine Lafargue est directrice et Sandrine Chatenet est directrice adjointe.